Nouvelles

Formation à l'intervention professionnelle à SIKASSO (Mali)

Du 19 au 24 juin 2016, une Equipe Mobile de Formation et de Conseils (EMFEC) de l'EUCAP Sahel Mali s'est rendue dans la région de Ségou pour assurer une formation à 20 officiers de police judiciaire afin d'améliorer leurs connaissances dans l’utilisation des moyens de la police technique et scientifique au profit de la Police Judiciaire et dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

EUCAP Sahel Advisor and National Guard Unit Chiefs 

Un conseiller de la mission EUCAP Sahel avec des commandants d’unité de la Garde Nationale

Suite au déroulement de la première édition et au retour très positif, les formateurs de mission EUCAP Sahel Mali ont organisé une seconde session de la formation de type EMFEC dans la ville de Sikasso (Mali) du 2 au 7 octobre 2016.

End-of-course picture at Segou

Photo de fin de stage à SEGOU

Les EMFEC (Equipe Mobile de Formation et Conseil) sont des détachements d'experts en entrainement, en évaluation et en conseils créées par la mission EUCAP SAHEL Mali pour répondre aux différents besoins des forces de sécurité Maliennes. Dans ce contexte, 33 sous-officiers maliens de la Gendarmerie, de la police et de la Garde nationale ont participé à la formation effectuée par des instructeurs experts, le Chef d'escadron Gabriel FOTESCU (de la Gendarmerie roumaine) et l'Adjudant Andrea PAIN (de l'arme des carabiniers italiens). Tous deux sont spécialisés dans les techniques d'intervention professionnelle. Ils sont également tous les deux déployés auprès de la mission EUCAP par EUROGENDFOR.

EMFEC daily activity    

L’Equipe Mobile de Formation et de Conseils lors d’une séance de travail

INTERVENTION PROFESSIONNELLE

Au cours de la formation, les stagiaires approfondi leur connaissance sur le domaine des techniques d'immobilisation avec emploi de la force et d'autres moyens coercitifs, ainsi que les techniques d’emploi des menottes, les techniques de fouilles par palpation, les procédures à suivre en patrouille, les techniques d'intervention verbale, les tactiques défensives ainsi que les méthodes pour investir et fouiller un bâtiment. Ces techniques enseignées aux sous-officiers maliens leur permettront de faire face à des situations conflictuelles avec un minimum de violence, ce qui garantit la sécurité et la protection de toutes les parties impliquées. Les sous-officiers maliens ont fait connaitre leurs expériences quotidiennes et ont pu comparer leurs modes opératoires habituels avec les nouvelles techniques apprises.

WO Andrea PAIN demonstrating immobilizing techniques

L’adjudant Andrea PAIN fait une démonstration d’une technique d’immobilisation 

Un exercice final a été réalisé sous l'œil averti de l'instructeur Andrea PAIN, devant permettre aux élèves de restituer et de mettre en application les techniques enseignées. Il s'agissait pour les stagiaires d'intervenir au cours d'une patrouille pour régler un différends entre individus ivres et armés.

 Malian gendarmes practicing patting-down techniques

 Gendarmes maliens mettant en pratique les techniques de fouilles par palpation d’un individu

PORTRAIT D'UN FORMATEUR DE L'EUROGENDFOR

Andrea PAIN est un instructeur du corps des carabiniers italiens, agé de 40 ans. Il appartient au 7ème Régiment de Carabiniers de Laives (Bolzano). Il a participé de 1999 à 2015 à de nombreuses missions internationales; au Kosovo, en Bosnie, en Albanie, en Irak, en Algérie, au Liban, en Géorgie, aux Émirats arabes unis, en Afghanistan et en Libye.

En mars 2015, Andrea PAIN a réussi les épreuves  de sélection pour la mission EUCAP SAHEL Mali. Après un stage de 3 jours au Quartier Général Permanent d'EUROGENDFOR à Vicenza, il a été envoyé au Mali comme formateur de maintien de l'ordre et d'intervention professionnelle.

WO Andrea PAIN

L’adjudant Andrea PAIN


 

Comments

Add a Comment