Nouvelles

Journée de la Force européenne de gendarmerie 2016

Le 18 octobre 2016, la Force de Gendarmerie européenne a célébré le neuvième anniversaire de sa création au cours d’une cérémonie organisée au sein de son quartier général permanent à la caserne CHINOTTO à Vicenza (Italie).

Des autorités civiles et militaires ont participé à cette cérémonie dirigée par le Général Philippe RIO, commandant la FGE.

Après que la bannière de la FGE ait pénétré sur la place d’arme et rejoint les troupes composées par des personnels du Centre d'excellence des carabiniers pour les unités de la police stabilisation, du Centre d'excellence de la police stabilisation de l'OTAN et de la Force européenne de Gendarmerie, une gerbe a été déposée en mémoires des camarades décédés en service au cours d’une mission au profit de la FGE : le Chef d’escadron José M. GALERA CORDOBA, le Lieutenant Abraham L. BRAVO PICALLO de la Guardia Civil espagnole, tués en Afghanistan le 25/08/2010 et le Brigadier-chef Manuele BRAJ de l’arme des Carabiniers italiens, tué également en Afghanistan le 25/06/2012.

Le commandant de la FGE a ensuite procédé à la remise de la Médaille de bronze de la Défense nationale au chef d’escadron Sergio PIZZICONI de l’arme des Carabiniers italiens pour récompenser ses années d'efforts et de lutte au côté de la Gendarmerie française pour démanteler une organisation criminelle transfrontalière qui se consacrait à des activités d'extorsion, de prostitution, de passage de migrants clandestins, ainsi que de trafic de drogue.

La cérémonie a été clôturée par le discours du Général, dans lequel il a rappelé le rôle de la FGE dans la stabilisation des crises sous l'égide des Nations unies, de l'Union Européenne et de l'OTAN, dans les missions en Afghanistan, en République centrafricaine, au Mali et la cellule de l’Union Européenne de planification pour la Lybie, son rôle dans la formation offerte à la mission de l'UE en Ukraine et enfin sa participation à la planification des missions de l'UE à Rafah et en Géorgie.

Pour lire le discours, veuillez consulter le lien suivantDiscours de la journée de célébration de la FGE 2016

 EGF's Flag enters the parade ground

Le drapeau de l'EGF entre sur la place d’arme

EU and EGF flags raising

Les drapeaux de l'UE et de la FGE  ont été hissés lors de la cérémonie

Saluting our fallen comrades

Nos camarades tombés seront toujours dans nos esprits

Medal awarding

Le Général Philippe RIO (à droite) remet la Médaille de la Défense nationale au Chef d’escadron Sergio PIZZICONI

CDR's Speech

Le commandant de la FGE prononce le discours de clôture


Discours du Général commandant la FGE

Messieurs et Excellences,

Autorités distingués et invités,

Chers amis et membres des familles,

Chers camarades,

Je vous souhaite la bienvenue à cette courte cérémonie qui célèbre le 9ème anniversaire de la Force Européenne de Gendarmerie.

Permettez-moi d'adresser un accueil spécial aux autorités civiles et militaires de la province présentes, et de remercier sincèrement les membres de nos familles qui sont venus partager ce moment avec nous.

Le traité EUROGENDFOR a été signé dans la ville de Velsen, aux Pays-Bas, le 18 Octobre 2007.

Pendant 9 ans, la Force, regroupant 9 « gendarmeries » de pays de l'UE, s'est engagée dans des opérations de stabilisation de zones de crise et de conflits, au sein de l'Union Européenne, des Nations unies et de l'OTAN, avec 3 objectifs principaux:

- protéger la population;

- améliorer les droits de l'homme en soutenant le développement de l'État de droit;

- protéger la liberté, la sécurité et la justice dans l'espace européen.

Trois compagnons d'armes ont malheureusement payé le prix fort pour cet engagement en Afghanistan:

- Le Chef d’escadron José María GALERA CORDOBA et le Lieutenant Abraham L. BRAVOPICALLO, de la Guardia Civil espagnole, tombés en août 2010 dans la zone de Qala-E-Now;

- Le brigadier-chef Manuele BRAJ, de l’arme des carabiniers italiens, tué en juin 2012 à Adraskan.

Nous avons déposé une gerbe pour rendre hommage à leur sacrifice il y a quelques minutes. Nos pensées vont aujourd'hui à leurs bien-aimés, à leurs familles et à leurs camarades.

Après cet hommage, j'ai eu le plaisir de décerner la médaille de bronze de la défense nationale française au Chef d’escadron Sergio PIZZICONI, commandant la Brigade de carabiniers chargées des Enquêtes Criminelles de la Province d'Imperia. Cette médaille récompense des années de collaboration avec ses homologues français dans plusieurs domaines dont notamment:

- le démantèlement d'une puissante organisation criminelle transfrontalière dédiée à l'extorsion, la prostitution, la passage de migrants clandestins, le trafic de drogues et d'autres activités criminelles,

- le renforcement de la coopération bilatérale en matière de sécurité entre l’arme des Carabiniers et la Gendarmerie, en particulier en matière de renseignements, de la sécurité publique et de maintien de l’ordre.

Il a donc contribué de manière significative à la diminution des délits et à l'amélioration de la sureté et de la sécurité de la population des deux côtés de la frontière.

Ce succès montre sans aucun doute que, ensemble, nous sommes plus forts.

Je voudrais insister sur cette valeur ajoutée de l'engagement conjoint avec 2 exemples:

Les carabiniers italiens ont rassemblés dans notre caserne de Vicenza, 3 acteurs de "Stability Policing (police de stabilisation)" dont l'objectif est de contribuer à la sécurité de la population dans les zones de crise ou de guerre :

- le centre d’excellence des carabiniers italiens des forces de police de stabilisation, dédiée aux Nations Unies;

- le nouveau Centre d'excellence de l’OTAN pour la police de stabilisation;

- et le quartier général permanent de la force de gendarmerie européenne.

Ainsi, l'Italie accueille désormais à Vicence le seul centre de police de stabilisation au monde. Ces trois entités sont plus fortes ensemble en combinant leurs compétences et leur expertise.

Le deuxième exemple concerne la force européenne elle-même, dont la vocation est de contribuer et de participer à la politique étrangère et à la sécurité de l'UE.

Les conditions auxquelles nous sommes confrontés en 2016 sont plus difficiles que jamais :

- il y a des centaines de milliers de migrants, souvent victimes de trafiquants, qui arrivent de régions ou de pays en crise, en conflit, en guerre pour chercher refuge ou asile en Europe;

- parallèlement, les menaces du terrorisme international et du crime organisé provenant de régions en crise exercent une forte pression sur l'espace de liberté, de sécurité et de justice de l’Union Européenne.

Face à de tels problèmes, il faut plus de réactivité, plus d'agilité et plus de robustesse qu’à présent. Aussi, combinant les compétences et l'expérience de 7 forces de gendarmeries différentes avec 360.000 Gendarmes à travers l'Europe, ainsi que les capacités de planification et de conduite des opérations, le quartier général permanent d’ EUROGENDFOR est aujourd'hui un outil pertinent pour la gestion des crises.

- À ce jour, l’EUROGENDFOR participe à une mission d'appui de l'OTAN en Afghanistan, à une mission de formation en République centrafricaine, à une mission civile de l'UE au Mali et à une cellule de planification pour la Libye.

- Dans les 12 derniers mois, nous avons également apporté une aide pour une formation auprès de la mission de l'UE en Ukraine, et avons effectué deux travaux de planification pour les missions de l'UE à Rafah et en Géorgie.

- Nous envisageons maintenant de soutenir la Garde Nationale tunisienne dans un cadre communautaire, de fournir des expertises sur la sécurité pour des délégations de l'UE engagées dans des zones de crise et de déployer une équipe d’experts auprès de la mission de l'ONU au Mali.

Je suis convaincu qu'ensemble, nous serons encore plus forts pour faire face à ces nouveaux défis en aidant à la Paix et à la stabilité, et enfin pour soutenir la sécurité des citoyens européens, de nos propres citoyens.

Il est maintenant temps de clore cette cérémonie, en remerciant à nouveau toutes les autorités, nos camarades des deux centres d'excellence de leur présence à l’occasion de cette cérémonie.

S'il-vous-plaît, acceptez notre invitation pour rejoindre maintenant pour un petit comité social et prendre ensemble une boisson chaude.


 

Comments

Add a Comment